Depuis 2004, Toxique Trottoir a pour mandat de créer des projets artistiques en espace public qui participent au développement d’une société plus solidaire. À travers une relation originale avec le public par l’interactivité et l’interpellation des spect-acteurs, Toxique Trottoir crée pour tous, une mixité sociale, interculturelle et intergénérationnelle.

DES SPECTACLES HORS LES MURS

Avec plus de 2400 représentations et 15 créations originales à son actif, Toxique Trottoir présente, depuis 2004, ses spectacles au Canada et aux États-Unis dans maints événements prestigieux. Le 375e anniversaire de Montréal, La corporation des fêtes du 400e de Québec, Les Olympiades de Vancouver, Les fêtes du 475e de Gaspé, le Burlington Waterfront festival, Scène Québec du Centre National des Arts à Ottawa, le Musée des Beaux-Arts de Montréal et le Musée de la Civilisation de Québec, Le Festival International d’été de Québec et Le Cirque du Soleil notamment, ont accueilli Toxique Trottoir dans le cadre de leur programmation.

DES PROJETS DE MOBILISATION CITOYENNE

Pour Toxique Trottoir, l’intervention artistique hors les murs a une forte vocation d’intégration sociale. L’organisme reçoit d’ailleurs en 2014 le Prix mosaïque Art et Culture de Rosemont pour souligner sa contribution exceptionnelle au développement culturel et social du quartier où elle ancre de nombreux projets. Installée depuis 10 ans dans Rosemont, dans la suite culturelle du Centre Gabrielle-et-Marcel-Lapalme, Toxique Trottoir se démarque par ses propositions inventives sur le territoire.

Toxique Trottoir est extrêmement fière des axes stratégiques de développement culturel Rosemont-La Petite-Patrie dont le premier est de porter des actions artistiques hors les murs. Néanmoins, Toxique Trottoir a su étendre ses initiatives citoyennes dans différents quartiers de Montréal et villes du Québec. Ce lien particulier avec les citoyens est à l’origine de ce supplément d’âme à nos projets.

DE L’ÉVÉNEMENTIEL EXTRAVAGANT

Au fil des années, Toxique Trottoir intègre son savoir-faire dans le cadre de partenariats artistiques d’envergure, que ce soit avec l’ATSA pour les États d’Urgence et Fin novembre ou encore, avec la Fanfare Pourpour et les Soeurs Schmutt pour le Cabaret sous les Arbres à l’occasion de cinq éditions éclatées.

Après avoir produit pendant trois années La rue Kitétonne – Festival international des arts de la rue sur le territoire rosemontois, en 2010, 2011 et 2012, dont la dernière édition a rassemblé plus de 10 000 spectateurs, Toxique Trottoir est appelé à la direction artistique de plusieurs évènements grâce à l’expertise considérable qu’elle a développée.

De nombreux liens collaboratifs ont été tissés avec des organismes et des évènements de grandes renommées dans les arts de rue à Montréal. Tels que la TOHU lors des soirées Freak Show en 2017. La Cité des arts du cirque pour la direction artistique de leur soirée-bénéfice. Le Carnaval Estival en 2016 à Hochelaga-Maisonneuvre, où Toxique Trottoir était chargé de programmation, et le Gala Mosaïque qui a fait appel en 2020, 2014 et 2009, à Toxique Trottoir pour assurer la direction artistique.

Close
Go top