Tête de clone

MODERNITÉ rime-t-elle avec uniformité ?

L’ensemble des images exposées dans notre quotidien relève de la foudroyante offensive de la standardisation, de l’homogénéisation, de l’uniformisation. Un seul corps, une seule façon de vivre…

Juchées sur leur laboratoire de l’utopie, ilot futuriste métallique et sonore qui amplifie les voix et les mets en musique tels des slogans publicitaires, les représentantes du consortium Clonaid, vendent le rêve de toute société technologiquement avancée : votre clone! Un clone, c’est votre chair, disponible au cas où…  Un clone, c’est pratique, il fait tout ce que vous voulez, devance vos moindres désirs....

Nos représentantes, avec leur merveilleuse machine à cloner, ont le souhait (inavoué mais réel) de changer le monde. Le public devient acteur de cette performance et c’est son propre regard sur lui-même et sur sa transformation qui crée l’intérêt de l’œuvre. Notre visage, cœur de notre intimité, devient un espace public, photographié et exposé aux yeux de tous, progressivement on voit émerger les signes du totalitarisme qu’elles incarnent. UN nouveau NOUS… mais inconnu!