Le Musée des vieux animaux québécois

Politiquement incorrect, Le Musée des vieux animaux québécois lève le voile sur la question de l’identité québécoise au cours d’une délirante visite guidée dans un musée de poche. Sous forme de conte et d’exposé, agrémenté de vidéo, théâtre d’ombre et musique en direct, cette visite propose une folle analyse de la culture québécoise présentée par la néo-québécoise Zoubida-Anne Stein. De l’ère glacière où le public rencontre le castor géant, Agaguk et les premiers colons, on passe à l’ère moderne. On y rencontre entre autres le Québécoïs Poule Mouillus, considéré à tort comme un invertébré, le Québécoïs Vocabularius avec ses expressions caractéristiques et la pitoune, femelle du Québécoïs Solitus qu’il a lui-même« gossé » dans une buche de bois rond. Entre les accommodements raisonnables et le terreau glissant des vieux réflexes ultranationalistes, cette visite guidée décapante propose l’humour et l’autodérision pour dévoiler nos traditions et notre modernité.